Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Recherche

Archives

27 juin 2007 3 27 /06 /juin /2007 11:22

                                                             Ouvrage écrit par B. Cabanis : 5 euros 

 

 

Repost 0
30 juin 2006 5 30 /06 /juin /2006 16:48

Cet itinéraire n°1 a été rédigé par Virginie Hassoun et complété et modifié par B. Cabanis

SITE DE ROSCOFF

 

 

Itinéraire n°1

∗ Par beau temps, vous pouvez commencer la visite au milieu de l’estacade (embarcadère pour l’île de Batz).

 

 

Le premier topo sera sur l’importance des marées (marnage de 9m50) ce qui explique l’implantation de l’Estacade pour permettre d’accéder par les vedettes à l’Ile de Batz même à marée basse. Toujours préciser les horaires et marnage des marées du jour.

 

Expliquez la position de Roscoff, village fortifié en bordure de mer, puis le recul avec l’implantation successive des deux quais et l’aménagement du port.

 

Ensuite du milieu de l’Estacade présenter le panorama : Pays de Léon essentiellement granitique où tous les îlots visibles sont constitués de granites à débit en boules (chaos granitique).

 

Au loin vers l’Est, au-delà de la baie de Morlaix, on aperçoit la côte du Petit Trégor avec la pointe rocheuse de Primel Trégastel et parfois même la côte du Trégor (Lannion, Trébeurden, Ploumanach)

 

Panorama plus proche : L’Aber, ancien vallon envasé dans laquelle la mer pénètre à marée haute et la pointe de Perharidy, Roscoff, l’église de Croaz Batz, île Verte avec sa carrière de granite, île de Batz, île de Ti Saozon , la chapelle sainte Barbe et la pointe de Bloscon sur un promontoire granitique recouvert par du limon jaune mis en place au Quaternaire par voie éolienne durant la dernière période glaciaire.

 

Observer les rochers Bourguignons ou d’autres ilôts pour illustrer  un chaos granitique. Topo sur la formation du Granite + diaclases, filons et les agents d’érosion.

 

Prévoyez quelques légendes et anecdotes pour garder l’attention (surtout des enfants). C’est aussi le moment de discuter avec les gens pour évaluer leur niveau de connaissances et leurs centres d’intérêt. Vous devrez en effet moduler votre exposé en fonction du public auquel vous aurez à faire !

 

Vous pouvez montrer les anciens viviers, les algues et les herbiers, les différentes espèces de Goélands, montrer le sens du courant par l’orientation des algues

 

Historique de l’Eglise de Croaz Batz. Parler des amers peints en blanc (phare et chapelle Sainte Barbe).

 

Se rendre ensuite à

 

Maison à côté de l’hôtel du Centre en passant montrer la petite tour fortifiée au coin du parking

 

Sur le mur de la maison, observation des minéraux du Granite gris de Roscoff avec la loupe.

 

Montrer les pierres en voie d’altération plus jaune et friable à la main (felspaths transformé en argile et biotite oxydée)

 

Observation des filons de Pegmatite. Ces derniers ressortent un peu du mur car ils sont plus résistants à l’érosion que le Granite. Topo filon. Datation relative de la formation des trois filons qui se recoupent.

 

Joints en ciment sont très peu poreux à l’eau, l’eau de pluie ruisselle donc le long des murs en granite qui s’altère rapidement. On privilégie donc les joints en chaux car ils sont très poreux. Ils vont rapidement s’abîmer, mais il est plus facile de refaire des joints qu’un mur !

 

On voit qu’une ancienne meutrière a été bouchée : autrefois la mer venait jusqu’au pied des maisons. Le poli des roches indique une érosion marine.

 

A l’angle de la maison, on peut voir une pierre taillée, il s’agit de granite rose provenant de Carantec (ou de l'Ile Grande), localité située à 15km au Sud de Roscoff entre l’estuaire de la Penzé et de la Rivière de Morlaix.

 

Enfin la toiture est faite en schistes épais des Monts d’Arrée (Roc Trévezel, un des sommets bretons). Comparer avec les ardoises traditionnelles plus fines exploitées autrefois à Trélazé près d’Angers et aujourd’hui en Galice en Espagne.

 

Les ardoises peuvent être prétexte à un topo simple sur le métamorphisme : une argile se transforme en une ardoise puis un schiste ardoisier sous l’effet de la pression d’enfouissement et de l’augmentation de la température (gradient géothermique moyen de 30° par Km).

 

prendre la petite ruelle sur la droite.

 

Observation de Micas en feuillets.

 

Observation d’un pli dans l’une des pierres, il s’agit d’un quartzite (grès métamorphique). Topo métamorphisme.

 

En bas du mur : présence de schistes et de Gneiss qui facilitent l’écoulement des eaux de pluie et retardent l’altération du mur.

 

Passer au niveau de la poste : observation d’un granite à deux micas (muscovite ou mica blanc en paillettes argentées et biotite ou micas noir)

 

∗ Au niveau du local : traverser et longer le quai : la bordure est en Granite rose de Ploumanach .

 

∗ Arrêt devant le phare  dont la face blanche visible de la mer sert d’Amer aux marins. Il est assez éloigné de l’eau car la mer venait jusqu’au pied du phare autrefois.

 

∗ Le restaurant « les Korrigans »  permet d’introduire de nouvelles légendes.

 

∗ Entrer dans le petit parc. Derrière la haie de tamaris se trouve dans  les enrochements une roche particulière venant de Plouguerneau : la Migmatite : roche intermédiaire entre le métamorphisme et le magmatisme (à moitié fondue, partie claire et non fondue partie foncée à biotite).

 

On peut reprendre le topo métamorphisme : une argile donne : ardoise, schistes ardoisiers, micaschistes à minéraux (andalousite, staurotide), gneiss

 

Puis migmatite (début de fusion) et granite (fusion totale).

 

∗ Traverser le jardin.

 

Nommer les différentes plantes (Beschorneria, Cordyline, Watsonia, Tisons de Satan, Agapanthes…). Rappeler les conditions particulières dont jouit Roscoff avec la proximité du Gulf Stream et un climat exceptionnellement doux en hiver et qui permettent aux plantes exotiques de se développer en Bretagne. La haie de tamaris, espèce très résistante au vent et aux embruns, protège un peu les plantes, vous pourrez remarquer qu’il y a moins de vent dans le parc. 

∗ En sortant du parc, prendre le petit chemin à gauche (c’est une impasse).

 

L’ardoise pilée permet de bleuir les agapanthes et les orthensias lorsque l’on en répand à leur pied.

 

∗ A la sortie de l’impasse, prendre à droite pour descendre si la marée le permet sur la petite plage de sable.

 

Topo sur les trois zones de lichens (gris, jaune, noire).

 

Le lichen jaune c’est le Xanthoria Parietina très connu en Bretagne et le noir Verrucaria Mora souvent confondu avec de la marée noire

 

Sur les rochers ou la digue, on peut voir les lichens jaune et noir et observer leur étagement. Le lichen jaune n’aime pas du tout l’eau, on le retrouve donc généralement au dessus de la limite des plus hautes marées. Le lichen noir a besoin d’eau pour vivre mais ne supporterait pas une immersion permanente. On le retrouve donc plus bas que le lichen jaune, mais dans une zone découverte à marée basse.

 

On observe du granite en boule à gauche et un peu plus bas du gneiss montrant des plans orientés.

 

Echantillonnage varié sur la plage avec des roches très variées (attention certaines n’ont pas d’origine locale, il s’agit de déblais de construction ou de lest de bateaux).

 

Parler des silex de la craie ….. et des différentes hypothèses sur leur origine (cf iti 2)

 

Montrer quelques coquillages : littorines aux belles couleur, patelles sur les rochers avec le « homing », monodonta ou faux bigorneau

 

Montrer la zonation algaire avec Ascophyllum nodosum, Fucus serratus et vesiculosus et la plus élevée Pelvetia Canaliculata.

 

∗ Remonter sur la route et se diriger vers le pub. Au niveau du porche de l’hôtel se trouvant juste à côté du pub on peut observer dans le granite de grands minéraux foncés de Cordiérite (visibles également dans les pierres de l’Aquarium) : il s’agit d’une variété de granite particulière (Granite du Huelgoat au Centre de la Bretagne)

 

∗ Continuer vers  la Chapelle Sainte Barbe. Montrer la différence entre les Ardoises d’Espagne et les Schistes ardoisiers des Monts d’Arrée. Servez vous des toits pour visualiser ces différences.

 

Un peu plus loin, vous pouvez voir un ancien blockaus aménagé en pub il y a quelques années.

 

On peut effectuer une incursion sur la deuxième plage qui se prête mieux à l’échantillonnage de roches parmi les galets.

 

∗ Avant d’emprunter les escaliers pour descendre sur la plage, observez la Criste marine (ou perce pierre) dont les racines pénètrent dans les fissures des roches ou des murs ! Propriété amincissante !

 

 ∗ Descendre sur la plage.

 

Sur les rochers, on peut observer la Tourmaline en soleil.

 

∗ Remonter et continuer vers la chapelle. Les plantes grasses que l’on trouve sur le parking sont communément appelées « doigts de sorcière » de part leur forme.

 

∗ En haut de la chapelle, observer la table d’orientation. Elle est faite en une roche sombre : gabbro- diorite.En profiter pour parler de la kersantite, roche sombre à amphibole et biotite de la famille des microdiorites. Topo Kersantite, roche sombre verdâtre riche en ferromagnésiens (amphibole et biotite) exploitée en rade de Brest et utilisée pour les scultures des fameux calvaires bretons. La roche durcit avec le temps à l’inverse du granite.

 

 

A la boussole montrez quelques directions en posant la boussole sur la table d’orientation : direction du phare de l’Ile de batz ou autre…Donner en coordonnées géographiques ou en degré à partir du Nord (la plus petite valeur)

 

Refaire le panorama avec l’Ile de Batz……et les viviers sur la Pointe de Bloscon. 

 

Aller sur la droite faire un panorama du côté Est vers le Trégor,  la baie de Morlaix, l’estuaire de la Penzé et le Jardin Exotique. En profiter pour présenter l’itinéraire n°3.

 

N’oubliez pas l’Ilot des Duons assez sombre en gabbros surmonté d’une balise (îlot le plus au large de la baie de Morlaix).

 

Retour libre.  

 

Quelques chiffres à connaître pour le granite : 


Température moyenne de formation : 700° pour le magma granitique

 

Profondeur de fusion dans la croûte (environ 25 Km), soit avec un gradient géothermique moyen de 30° par km une température de 750°C

 

Plus léger le liquide granitique remonte dans la croûte mais sa viscosité élevée qui augmente avec la cristallisation des premiers minéraux l’empêche d’arriver en surface. 

 

Il se stocke en profondeur entre 25km profondeur d’origine et 5 km pour les granites les plus superficiels qui se mettent en place dans des schistes ardoisiers. 
 

A Roscoff, la mise en place dans des gneiss indique une profondeur d'environ 15 km .

 

Alors pourquoi le granite est visible en surface ?.....Erosion depuis la mise en place du granite daté par isotopes radioactifs  à 300 millions d'années (chaîne hercynienne).  

 

Dans la région, trois massifs de granites : Roscoff-Port en eau Profonde à dent de cheval, Ile de Batz à deux micas et parfois à grenat et muscovite, St Pol de Léon gris à biotite.

 

Proportion des minéraux dans le granite : 65% de feldspaths (orthose, albite), 20% de quartz, 15 % de biotite avec proportion variable de muscovite. 

 

L’altération de l’Orthose par hydrolyse donne un minéral argileux appelé kaolinite ou kaolin exploité en Bretagne pour la porcelaine à Berrien (près du Huelgoat) ou à Ploemeur près de Lorient.

 

 

 

 

 
Repost 0
23 juin 2006 5 23 /06 /juin /2006 11:44

L'association VDSGN "Valorisation des Sites Géologiques Naturels" propose la mise en place d'animations géologiques ou naturalistes dans les communes désireuses de valoriser leur Patrimoine Naturel auprès de leurs administrés, auprès du public de passage, auprès des scolaires....


Les communes ou collectivités locales intéressées par la mise en place de ces animations naturalistes  doivent mettre à disposition des animateurs un local  qui permettra de présenter une exposition et d'accueillir le public. Elles doivent aussi participer aux frais et à l'hébergement des animateurs de préférence sous forme d'une subvention.


Dans le cadre des Animations Naturalistes des itinéraires de Découvertes Naturalistes ou plus spécialement géologiques seront proposés au public avec accompagnement par les étudiants-animateurs.

Ces animations sont mis en place sous la responsabilité de B. Cabanis, Professeur de Géologie

Depuis la création des animations géologiques et naturalistes de nombreux sites ont été intéressés et ont bénéficié durant l'été de la présence d'étudiants animateurs.
 

Roscoff , Erquy, Mont-Dol( Bretagne);

 

 

Banyuls-sur-mer

Murol (Auvergne)

Méaudre, Autrans (Vercors).

 

Les animations s'adressent à tout public y compris les scolaires et sont  menées principalement durant les vacances d'été pour cause de disponibilité des étudiants animateurs.

Tous les étudiants en biologie et géologie en cours de formation universitaire (à partir de Bac +1) peuvent y participer à condition d'être fortement motivé par ce type d'activités à temps plein sur le terrain et au contact d'un public varié.

Pour s'inscrire, il suffit d'envoyer un curriculum complet avec photo à l'adresse suivante  bcabanis@free.fr  en précisant vos disponibilités pour effectuer le stage. La durée recommandée est d'un mois et au minimum de 17 jours.

Pour participer au stage lire la rubrique comment s'inscrire?

Les étudiants doivent adhérer à l'IDGT (15 euros) qui leur permettra également de s'inscrire à des sorties géologiques.

Pour les informations sur les sorties géologiques de l'IDGT vous pouvez consulter le blog :

http://idgt.over-blog.com/

Repost 0
1 juin 2006 4 01 /06 /juin /2006 10:59

Toutes informations géologiques sur la Bretagne peuvent être trouvées dans l'ouvrage :

"Découverte Géologique de la Bretagne" de B. CABANIS, Edition BRGM (en bibliothèque Enseignement UPMC)

Dans la collection "Nature" chez JP Gisserot

"Géologie et Paysages de Bretagne " par Bruno CABANIS (5 euros)

ou dans les cartes géologiques au 1/50000° de St Pol de Léon ( pour le site de Roscoff)

ou  cartes au 1/50000° du Mt St Michel et de Dol de Bretagne (pour le site du Mont Dol).

Les coquillages de nos côtes, Les plantes du bord de mer, Les algues, Les marées.....

Guide Naturalistes des Côtes de France par Bournerias, Pomerol et Turquier chez Delachaux et Niestlé

"Du Mt St Michel à la Pointe du Raz"

Guides Géologiques Régionaux : Bretagne chez Masson

Dictionnaire de Géologie : chez Dunod

Pour le Mont Dol, un numéro de la Revue "ArMen" de mars 1999, n° 101

"Mont-Dol : un site préhistorique et sacré"

et le site Web du "Mont Dol" avec toutes la documentation sur le patrimoine naturel ...http://www.mont-dol.fr/

Vous pouvez également consulter les ouvrages de géologie régionale :

Géologie de la France de J. Debelmas chez Doin



 

Repost 0
19 mai 2006 5 19 /05 /mai /2006 15:27

Animation avec des scolaires sur le site de Roscoff

Dans le cadre de l'animation, l'étudiant pourra réalisé un panneau de vulgarisation scientifique sur un thème de son choix en relation avec le site choisi (facultatif).

 

 

 

REALISATION DU PANNEAU DE VULGARISATION SCIENTIFIQUE

 

Consignes pratiques

 

 

Votre panneau doit interpeller et intéresser le public et lui délivrer un ou plusieurs messages scientifiques.

En passant devant votre panneau, le visiteur doit avoir envie de s’arrêter et de l’examiner. En le concevant, imaginez-vous en train de le présenter à un groupe de touristes ou de scolaires !

Des images, des schémas, le minimum de texte pour expliquer un phénomène géologique ou biologique (« ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement »).

 

Les panneaux pourront être réalisés sur ordinateur (Power Point) et tirés directement sur un support au format. Ils peuvent aussi être réalisés sur des feuilles de format 70x90cm (dimension des supports) qui devront pouvoir être transportées roulés par le train. On peut envisager plusieurs feuilles sur le même thème mais indépendantes.

 

D’un point de vue pratique les photos et schémas doivent avoir un format minimum A4, pas de timbre-poste, éventuellement un document ou photo couleur A3 et des textes et légendes en  gros caractères, lisibles à 1m50…

 

Avant d’imprimer ou de monter définitivement votre panneau, merci de le soumettre à un enseignant pour d’éventuelles corrections ou améliorations.

 

Les panneaux devront être réalisés pour le mois de mai et seront présentés oralement (note CC + note orale). Ils serviront ensuite aux animations sur les sites.

Pour les bricoleurs, des maquettes simples permettant d’expliquer un phénomène géologique peuvent remplacer le panneau (sédimentation, érosion, houle,  plis, failles….) ou autres…

 

 

Thèmes

 

 

Ils dépendent de la géologie des sites choisis mais des thèmes généraux de la géologie sont également les bienvenus : comment lire et comprendre une carte géologique,  reconnaissance pratique des minéraux et des roches, érosion, sédimentation ….

 

En biologie, le milieu marin, la zonation de l’estran, faune et flore des bords de mer…

 

Roscoff (Bretagne)(carte géologique de St Pol de Léon) : granites, roches métamorphiques, plis, filons à minéraux, érosion, les sables, les marées, faune et flore du bord de mer, les algues.

 

 

Mont Dol- Mont Saint Michel (carte géologique Mt St Michel) : baie du Mt St Michel, sédimentologie, granites, métamorphisme général (schistes), métamorphisme de contact, filon de basalte (dolérite), gisement paléolithique…..

 

 

Pour vous familiariser avec la géologie du site : la carte géologique, les guides rouges (Masson), les « découvertes géologiques » (BRGM), les ouvrages généraux sur la géologie de la France.

 

Pour Roscoff et Mont Dol : Découverte Géologique de la Bretagne par B. Cabanis (ed. BRGM)

Géologie et paysages de Bretagne (Editions Gisserot) 

Pour la Biologie : Les guides naturalistes des côtes de France (Delachaux et Niestlé).

 

 

Ces panneaux doivent être conçus à destination d’un public de non initié à la géologie et à la biologie, donc simples, clairs et ludiques. Ils ne doivent pas non plus être une brochure pour Office de Tourisme.

Repost 0
19 mai 2006 5 19 /05 /mai /2006 15:25

 

Pour obtenir une Attestation de Stage d’Animateur Scientifique, l'étudiant devra rendre un rapport d'activités à l'issu de son stage.

 

 

 

 

Consignes pour la réalisation du rapport d'activités 

 

Le rapport d’activités devra être remis en deux exemplaires, le plus rapidement possible au retour du stage.

 Il doit correspondre à un bilan précis de vos activités durant le stage et à une réflexion sur la vulgarisation scientifique et l’animation sur le terrain à destination du public.

   

 

Il vous est recommandé de remplir durant le stage, au jour le jour, votre journal de bord personnel.

 

 

Le rapport d’activités  devra comporter plusieurs parties distinctes :

 

1)      Votre contribution personnelle ou en équipe : à la réalisation de panneaux (à préciser clairement avec le nom des membres de l’équipe), à l’aménagement du local, à la préparation des itinéraires ou toutes autres initiatives personnelles dans le cadre du projet (4 pages maximum + figures). Cette contribution personnelle peut être aussi un bilan indiquant avec précision le plan d’aménagement du local-exposition avec schémas précis, emplacement des panneaux et des vitrines, la description d’une visite guidée dans le local, la description précise d’un itinéraire avec les commentaires aux principaux arrêts …..etc.

 

 

 

 

 

2)      Votre implication personnelle à l’encadrement du public en précisant les dates de présence sur le site ainsi que l’équipe avec laquelle vous avez fonctionnée. Vous préciserez les sorties que vous avez effectuées en tant que responsable, co-responsable, accompagnateur…etc, les permanences effectuées, les périodes de transition avec les autres groupes (3 pages maximum + figures), la transmission des informations à d’autres camarades durant les périodes de transition et toute autre responsabilité (planning, gestion, information).

 

 

 

 

 

3)      Vous donnerez vos impressions (2 pages maximum) sur l’intérêt de ce projet pour le public  en séparant les visites du local-exposition et les itinéraires de découvertes sur le terrain. Vous soulignerez ce qui vous a semblé le plus apprécié et pourrez faire des suggestions pour améliorer l’expérience dans l’avenir. Quelques extraits du Livre d’Or correspondant à votre période d’animation peuvent être les bienvenus.

 

4)      Vous indiquerez en deux pages ce que vous a apporté la participation à cette expérience sur le plan personnel, au titre de votre formation professionnelle et sur le plan scientifique.

 

 

 

 

 

 

Une conclusion générale sur cette animation naturaliste sera bienvenue.

 

 

 

 

 

 

 

 

Responsable de l’Animation

 

B. CABANIS : UPMC, 4 place Jussieu, Case 109  

 

Labo Géochimie des Systèmes Volcaniques, Tour 46-00, 3° étage  

 

75005 Paris  

 

Tel-Fax : 01 44 27 51 01,  et en cas d’urgence : Portable 06 07 02 45 55    

 

Mail : bcabanis@free.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
19 mai 2006 5 19 /05 /mai /2006 15:14

DECLARATION DE L’ETUDIANT A FOURNIR OBLIGATOIREMENT AVANT LE DEPART AVEC TOUTES LES INDICATIONS COMPLETES ET SIGNATURE

 

ADHERENT IDGT 2014 :  n° Carte d’Adhérent……………………

 

Stage d’Animation 2014

 

Dates………………………………….         LIEU………………………………………

 

Je soussigné,

 

 

NOM (majuscules)....................................………Prénom....................……………

 

Adresse. ……………………………………………………………………

 

TEL....………………………..Portable…………………

 

 Mail……………………………...

 

Adresse et téléphone de la personne à  prévenir  durant le stage en cas d’urgence :

 

....................................................................................………………….…………

 

certifie sur l’honneur 

 

            être adhérent à la Mutuelle Etudiante ou à celle de mes parents

 

ou avoir souscrit auprès d’une compagnie d’assurance une police

 

n°.......................

 

couvrant ma responsabilité pour les accidents dont je pourrais être la cause et me dédommageant de ceux dont je pourrais être victime.

 

Je m’engage, durant tout le déroulement du stage, à respecter et à faire respecter  toutes les consignes de sécurité, qui me seront données par le responsable.

 

Je m’engage à n’accompagner sur le terrain que les personnes ayant préalablement remplies une fiche d’adhésion et de décharge à l’Association VDSGN

 

En tout état de cause, je prends en charge les dommages que je pourrais subir moi-même ou causer à des tiers, dégageant ainsi la responsabilité de l’UPMC et de l’Association VDSGN et celle des enseignants responsables du stage en toutes circonstances.

 

Fait à Paris, le .............                                                  Signature de l’intéressé (e)

 

 

 

Pour les utilisateurs de voiture personnelle :

 

Je certifie utiliser un véhicule couvert par une assurance prenant intégralement en charge ma responsabilité personnelle ainsi que celle des personnes transportées au cours de tous mes déplacements afférents au stage.

 

 

 

Fait à Paris, le………….                                 Signature de l’intéressé                         

 

 

 

 

Repost 0
19 mai 2006 5 19 /05 /mai /2006 14:58

Pour vous inscrire vous devez d'abord prendre rendez-vous avec B. Cabanis par mail : bcabanis@free.fr

ou par téléphone

01 43 36 55 13 (laisser message avec vos coordonnées) .

Ensuite vous devrez: 

      - Remplir avec précision la fiche  la fiche d'inscription 2013 avec vos désidératas.. et joindre une photo

- Remplir la fiche de décharge 2013

- Remplir le bulletin d'adhésion à l'IDGT et joindre un chèque de 15 euros à l'ordre de l'IDGT pour l'assurance et preuve de votre engagement.


NB : Pour obtenir une Attestation de Stage d'Animateur, il est nécessaire de fournir après l’animation un rapport d’activités détaillé construit sur le plan proposé par B. Cabanis. Ce rapport peut également être complété par des réalisations spécifiques effectuées sur le site ou par la réalisation de panneau de vulgarisation sur un thème choisi.

Repost 0

Articles Récents

Liens